Top 4 des choses que l’on ne vous dit pas au sujet de Tulum!

dessins Mexique nature plage soleil tourisme Tulum voyage

Ruines mayas Tulum plage

Tout comme de nombreux utilisateurs d'Instagram, vous avez certainement remarqué que la ville de Tulum, au Mexique, est une destination vacances de choix. Son eau turquoise, sa nature exotique, sa vie sans stress, ses balades en vélo, ses restaurants et ses plats délectables, ses smoothies et jus frais, ses boutiques de style bohémien et j’en passe. C’est une ville moins touristique et moins connue que Playa del Carmen et Cancun. Nous voulons tous être un peu «underground», c’est pourquoi cette destination soleil connaît un engouement grandissant et que vous éprouvez le désir de visiter cette ville.

Cenote Tulum Mexique

Cenote à Tulum. Photo de @ourkindlife.

 

Tout comme moi, lors de vos recherches vous sentez l’appel de Tulum. Comme les blogueurs et blogueuses, vous aussi vous voulez vous faire un selfie en conduisant votre vélo loué de votre AirBnB jusqu’à la plage et arrêter en route boire un jus vert! Alors, vous planifiez tout à l’avance pour éviter un stress rendu sur place. Ce n’est qu’une fois à destination que vous vous rendez compte que bien choses n’ont pas été mentionnées à travers les vidéos et articles consultés …  

Alors, voici mon ''Top 4 des choses que l'on ne vous dit pas au sujet de Tulum'' et qui vous permettront de mieux vous préparer.

 

4. Les dos d’âne …

Dos d'âne Tulum Mexique

Pour vous faciliter la vie et vos déplacements, vous avez réservé une voiture de location à partir de l’aéroport. Excellente idée! Si vous n’avez jamais conduit au Mexique, soyez attentif à la signalisation, surtout si votre vol atterrit le soir et qu’il fait noir … c’était mon cas! Imaginez, vous roulez quelques kilomètres au-dessus de la limite de vitesse et soudainement vous vous sentez propulser et flottez dans les airs comme dans la finale du film Thelma et Louise! Pendant une fraction de seconde, vous regardez votre copilote dans les yeux, vous y ressentez la peur. Vous vous prenez la main et fermez les yeux et vous disant que c’est la fin! Une seconde plus tard, les pneus de la voiture touchent le sol et vous constatez la mauvaise suspension. Vous constatez qu'il ne s’agissait pas d’une vieille Mexicaine, mais d'un dos d'âne et que la route entre Cancun et Tulum en est parsemé. Soyez attentifs! 

Thelma & Louise Scène finale

Scène finale du film ''Thelma et Louise''

 

3. No Inglés!

Gracias in Mexican restaurants

Avant de partir, vous avez appris quelques formules de politesse telles que ''Gracias'' et ''Buenos dias''. La base quoi! Même si vous n’hébergez pas dans un paradis artificiel tel qu’un «resort», vous vous dites que vous pourrez facilement échanger en anglais. Pendant votre voyage, vous désirez absolument voir la septième merveille du monde, Chichen Itza. Pour vous rendre, vous empruntez des routes peu achalandées.  

 

Sur votre route, vous arrêtez faire le plein à une station d'essence complètement isolée et déserte. Quoi? Vous aimez les aventures et le danger! Le pompiste, un charmant vieillard typiquement mexicain, vous accueille et dit fièrement ''Buenos dias''! Après 3 jours en immersion, vous sentez que votre espagnol est excellent, alors vous lui demandez de faire le plein. Après seulement 10 secondes, il arrête son service et réclame son dû. Le réservoir n'est visiblement pas plein et, clairement, votre espagnol n’était pas au point. Vous lui demandez de nouveau de faire le plein et il s'exécute. Une fois terminé, vous lui remettez le montant inscrit sur le chiffrier de la pompe ainsi qu'un pourboire, après tout, vous êtes un bon touriste!

Pyramide maya Chichen Itza Mexique par Rudy Bois

Pyramide maya sur le site de Chichen Itza. Photo de Rudy Bois

Cependant, il continue de vous parler en espagnol, vous ne comprenez rien. Vous demandez s'il parle anglais, il répond ''No Inglés!''. Ses gestes laissent sous-entendre qu'il veut plus d'argent. Vous commencez à douter de l'honnêteté du vieil homme, qu'il veut vous arnaquer. Il continue son monologue, vous ne savez pas quoi faire. Vous songez à prendre le volant et vous sauvez! À ce moment, votre copilote ouvre la portière et sort son arme, son iPhone muni de l'application Google Traduction. Il traduit que le pompiste réclame le montant du premier remplissage, qui n'était pas celui inscrit sur la pompe. Avec gêne, vous remettez le montant à l'homme et un autre pourboire en vous excusant sans cesse ''Perdoname, perdoname, perdoname!''.

Ricky Martin Perdoname

La leçon de cette histoire: si vous sortez des grandes villes et des lieux plus touristiques, attendez-vous à devoir dialoguer uniquement en espagnol et si vous n'êtes pas à l'aise, Google Traduction peut être votre meilleur ami!

 

 

2. Les algues

Algues sargasses plage Mexique

Des travailleurs municipaux ramassent des algues sargasses à Puerto Morelos, au Mexique. Photo archives Agence France-Presse. 

 

Après avoir traversé un restaurant pour vous rendre à la plage de Tulum, c'est presque la seule façon d'y accéder, vous remarquez des amas bruns-vert qui séparent l'eau, turquoise par endroits, et le sable fin, un véritable exfoliant naturel. Vous approchez et constatez qu'il s'agit d'algues. Au même moment, des employés des restaurants s'affairent à les enlever à l'aide de fourches et de brouettes. Un travail colossal! Certains, plus chanceux, utilisent des pelles mécaniques. D'autres, plus ''astucieux'', les recouvrent de sable. Ce petit obstacle ne vous empêche pas de vous submerger dans la mer des Caraïbes et de profiter de l'eau!

Algues Sargasses plage Tulum

Algues sargasses sur une plage du Mexique

 

Plus tard, vous lisez sur le sujet et découvrez qu'il s'agit d'algues sargasses. Cette plante aquatique affecte les plages des Caraïbes, de la République dominicaine, des Antilles et de la côte sud-est du Mexique selon les vents et marées! Un véritable fléau en ce moment. Avant de partir, informez-vous sur ces algues, car il y a quelques précautions à prendre. 

 

 

1. La pauvreté 

Restaurant Habitas Tulum Mexique

Restaurant ''Habitats Tulum'', sur la plage de Tulum

 

Tout au long de la route qui longe la plage, d'un côté vous observez les magnifiques boutiques d'inspiration bohémienne, les restaurants et cafés qui offrent des boissons qui, seulement en les regardant, vous transmettent de la vitamine C! J'en suis convaincu!

 

Cependant, tout juste de l'autre côté de la rue, en face de ces commerces de rêve, se trouvent des abris de fortune, là où les habitants vivent. De vieilles tentes servent de chambres à coucher, des bâches permettent de créer un toit ou un mur et sont recouvertes de feuilles de palmier, cela fait plus exotique, d'énormes bidons recueillent l'eau de pluie pour la consommation et j'en passe. Soudainement, vous vous sentez mal à l'aise face à ce fort écart social entre les deux côtés de la rue. Vous vous demandez comment les habitants vous perçoivent? Quoi faire pour les aider? Malgré votre petit revenu annuel, vous sentez que vous êtes riches monétairement comparativement à ces habitants et vous n'aimez pas ce sentiment.

Boutique Plage Tulum Mexique

Boutique sur la plage de Tulum

 

Ce sentiment se fait également sentir lorsque vous êtes au centre-ville de Tulum. Dès que vous sortez de la rue principale, les habitants vivent dans des conditions semblables. Certains sont plus chanceux que d'autres et possèdent trois murs et un toit. Il est très difficile de faire abstraction de ces conditions de vie. Vous ne comprenez pas comment les blogueuses ont pu passer cela sous le silence. Bien sûr, cela rend leur vie moins paradisiaque ... Vous aurez besoin de quelques jours pour vous adapter ... 

Maison Tulum par Rudy Bois

Maison près du centre-ville de Tulum. Elle est bien construire comparativement à bien d'autres. Photo par Rudy Bois

Blogger voyage et pauvreté par @michaeldofficial

Montage par Michael Dubé

 

Malgré tout cela ... 

Vous vivrez une expérience unique et mémorable, j'en suis convaincu. Tulum est une ville vivante et enrichissante. Sa faune et sa flore fascinent et inspirent. Les habitants, lémures, fourmis, cenotes (vous devez visiter le Gran Cenote à Tulum, c'est un véritable paradis terrestre), palmiers, fleurs et ruines mayas nous font vivre des expériences qui nous touchent au plus profond de notre être. C'est pourquoi, pendant son voyage à Tulum, Rudy Bois a ressenti le besoin de créer sa série de dessins ''Tulum''. Les formes, les couleurs et les êtres vivants l'ont inspiré. Les voyages ouvrent l'esprit et font grandir l'âme. Les imprévus créent des situations cocasses et mémorables. 

Ruines mayas Tulum Mexique par Michael Dubé

Détail d'un temple des ruines mayas de Tulum. Remarquez les empreintes de mains rouges. Photo par Michael Dubé

 

 Faire Visage 1802 Wall art drawing by Rudy Bois

Dessin réalisé par Rudy Bois lors de son voyage à Tulum. Disponible ici

 

Palmier Oiseau Tulum Mexique par Michael Dubé

Faune et flore sur le site des ruines mayas à Tulum. Photo par Michael Dubé

Faire Visage 1804 Wall art drawing by Rudy Bois

Dessin réalisé par Rudy Bois lors de son voyage à Tulum. Disponible ici

 

Lémuriens Tulum Mexique par Michael Dubé

Bébé lémurien sur le site des ruines mayas de Tulum. Photo par Michael Dubé


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published